mercredi 9 mai 2012

Un heureux événement, Eliette Abécassis


Petits détails :
 


Vol  n° 222p
Destination : Paris, le quartier du Marais
Descriptif " Désormais ma vie ne m'appartenait plus. Je n'étais plus qu'un creux, un vide, un néant. Désormais, j'étais mère. " E. A.
Violent, sincère, impudique, le roman d'Eliette Abécassis brise les tabous sur la maternité, cet " heureux événement " qui n'est peut-être qu'une idéologie fabriquée de toutes pièces.


Mes Impressions sur le voyage :


Je ne suis pas seulement fan de lecture, j’apprécie aussi énormément le cinéma et c'est de cette façon que j'ai découvert Un heureux événement ou plus exactement son adaptation. Découvrir,est un bien grand mot car je n'ai jamais pu trouver le temps d'aller au cinéma, autant vous dire que j'étais dépitée. Alors quand quelques semaines plus tard, j'appris que ce fameux film étant en fait adapté d'un roman, ma joie fut immense et ma wish-list accueillit dès le soir même un nouveau membre.
Avant de vous livrer mon avis sur ce roman, je voudrai revenir sur un point qui me tient particulièrement à coeur : pourquoi ce film et par la suite ce roman m'ont attirée. J'aime lire, oui mais ce n'est pas une profession littéraire que j'aimerai embrasser, loin de là d’ailleurs : je souhaiterai devenir sage-femme. C'est l'un de mes plus grands rêves alors vous comprendrez que la moindre chose ayant un rapport de loin ou de près avec ce métier m’intéresse. Voilà donc pourquoi j'ai lu ce roman et d'ailleurs si vous connaissez des ouvrages traitant ce sujet n’hésitez pas à m'en faire part.


Dans cette lecture, la première chose que j'ai apprécié est la rapidité à laquelle commence l'intrigue et c'est donc très naturellement que l'on rentre dans la vie de la narratrice. Impatience, joie, frustration, incompréhension, émotion,  toute une palette de sentiments défile sous nous yeux en quelques lignes...
Puis vient la découverte de "l'heureux événement" et avec lui toute une foule de questionnements et de chamboulements.
Et quelques mois plus tard la petite merveille débarque dans la vie d'un couple pas exactement près pour biberonner.C'est le tournent de l'histoire car cette nouvelle vie va s’avérer beaucoup plus compliquée que prévue.
A partir de cet instant le quotidien du couple et le roman par la même occasion vont changer d'aspect. Les descriptions idylliques vont laisser place aux incertitudes. Les angoisses, le désespoir, l'ennui, la colère de la jeune mère vont alors défiler sous nos yeux. Perturbés et presque gênés nous assistons à cette déchéance. Les scènes de ménages, les idées noires, les pensées suicidaires rien ne nous est épargné jusqu'à la fin du roman. Cependant au milieu des larmes, l'amour survit, l'amour d'une mère pour son enfant.


Bref un agréable roman qui met à mal les préjugés sur la maternité, très intéressant mais un peu dérangeant. Déconseillé aux futures mamans.
J'ai hâte de voir le film...


Extraits du voyage : 


"J'étais l'ange de la vie qui l'accueillait dans ce monde que j'avais jugé assez beau finalement pour l'y faire venir."

"On voulait lui donner un nom original sans être grotesque, féminin sans être niais, beau sans être précieux, significatif sans être prétentieux, littéraire sans être fat."

"Un prénom c'est l'expression d'un désir."

"C'était l'humanité en elle qui hurlait qu'on s'occupe d'elle."

"Nous sommes mères, nous sommes les Terres, nous sommes la lune et les marées, nous sommes des femelles, nous sommes l'origine de la vie."


"L'enfant ravage le corps, le coeur et les couples."

"Que vaut la vie si l'amour n'existe pas et si l'amitié est un leurre."


"Vivre pour elle et non pour moi."

L'auteur :


Eliette Abécassis grandit dans un environnement très religieux. Elle publie son premier roman, 'Qumran', en 1996, énorme succès. Son roman suivant, 'La Répudiée', lui vaut le prix des Ecrivains croyants. En 2002, 'Mon père' est sélectionné pour le prix Goncourt et le prix Femina. Mais c'est surtout 'Un heureux événement', dans lequel Eliette Abécassis relate son expérience de parturiente, qui marque la rentrée littéraire 2005. Familière des réflexions philosophiques, Eliette Abécassis écrit des ouvrages porteurs d'interrogations sur la vie quotidienne.



Les avis des autres voyageurs sont ici.
Lecture prise en compte pour le challenge A vos nombre.

7 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ta mise en garde à la fin, déconseillé aux futures mamans !! Et j'admire ta passion pour le métier de sage-femme qui est certainement l'un des plus beaux... Ta chronique donne envie de lire le roman, un de plus pour ma wish donc... Biz :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille vraiment.
      Merci pour ce petit message, pour moi sage-femme est le plus beau métier du monde : "accueillir la vie" que dire d'autre .

      Supprimer
  2. Effectivement, nous avons eu le même ressenti ...
    Mais il reste tout de même un très beau roman, à mes yeux :)

    RépondreSupprimer
  3. En ouvrage traitant de la grossesse, je viens justement de lire La vie comme elle vient, c'est un roman jeunesse. Il est vraiment bien écrit et prenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je note ce titre, merci pour cette idée de lecture

      Supprimer
  4. Joli billet, je te connaissais pas ce titre. C'est une carrière incroyable que celle de sage-femme... elles ont été très importantes pour moi à chaque fois!

    RépondreSupprimer

Prenez votre passeport et envoyez moi une carte postale ...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.