mardi 10 juillet 2012

La vie commence, Stefan Casta

Petits détails : 


Vol  n° 327p
Destination : Fisunda, Suède
Descriptif : Une ferme perdue dans la campagne suédoise, une mère ex-cantatrice, un père italien mais suédois dans l'âme : voici le cadre de vie de Victor. Il vient d'avoir le bac, et se demande quelles études commencer. Esméralda Alice Louise Caroline (elle change de prénom au fil des jours) déboule dans leur vie, et s'impose à la ferme. Qui est cette fille étrange ? Pourquoi reste-t-elle là ? Une chose est sûre, rien ne sera plus pareil. Un roman empreint d'une atmosphère tout à la fois mystérieuse et bucolique. Si les révélations ne manquent pas, elles ne sont jamais celles qu'on attend.



Mes Impressions sur le voyage :


Je dois vous avouer que ce n'est pas vraiment pour les bonnes raisons que j'ai choisi de lire ce roman... J'ai emprunté ce livre simplement parce qu’il a été écrit par un auteur suédois et que je désespérais de ne pas arriver à commencer le Challenge Littératures Nordiques auquel je suis inscrite depuis maintenant quelques mois. Bon c'est vrai j'avais lu le résumé et ça avait l'air bien mais promis je ne recommencerai pas !  

Je crois que je ne m'étais pas replonger dans un roman jeunesse depuis la fin du Prix des Incorruptibles et franchement je ne le regrette pas.
Pour ma première lecture nordique, c'est un véritable voyage que m'a offert ce récit. En l'espace de quelques instants je me suis retrouvée au fin fond de la Suède, dans un petit village au doux nom de Fisunda. Dépaysement garanti : pleines enneigées 6 mois dans l'année, chalets pittoresques, personnages atypiques... Ça va vous paraître un peu cliché mais entre les lignes se dessinait un paysage de carte postale. Pour moi qui ne lis que pour voyager, ce fut une bouffée d'air frais et de joie, d'autant plus que c'était ma première lectures des vacances ! 


Un voyage pour le moins sympathique grâce à une histoire assez originale et royalement exploitée.
Au cours de ce voyage j'ai donc rencontré une flopée de personnages tous plus singuliers les uns que les autres :
Tout d'abord, Victor, notre jeune héros. C'est par lui que nous arrive cette histoire, elle repose sur les récits quotidiens que "Viké" tape le soir sur son ordinateur. Victor c'est le jeune homme un peu romantique, proche de la nature, respectueux des anciens mais en même temps très moderne, bref c'est l'image que j'avais des grands blonds venues du froid. Mais Victor est plus complexe, il considère sa vie actuelle comme un petit écrin de paradis mais il sent qu'il lui manque quelque chose, il veut prendre son envol, rien ne l'en empêche à part de petits obligations familiales, alors il sait que son heure approche et en attendant il écrit et étudie la philosophie. (la philosophie, oui oui !!)
Ensuite, il y a "la fille" (on ne connaît pas on véritable nom, je n'y peux rien moi !), mystérieuse, fragile, effrayante par moment. Une jeune femme au passé trouble et au comportement intriguant, tour à tour fillette, femme, soeur... Elle débarque dans la vie de Victor pour la changer à jamais.
Et enfin, il ne faut pas oublier Brigitte, la grande dame de roman, Augusto, italien et suédois à la fois, et surtout les animaux...
Car ce roman c'est surtout une ode à la nature et à tous ces habitants.  Ainsi l'histoire est rythmé par les saisons, le chant des oiseaux, la transhumance des moutons, les premiers bourgeons et les flocons de neige. Bref un hymne à la Suède sauvage !


Une chouette découverte 
aussi bien au niveau littéraire qu'au niveau culturel !


Extraits du voyage : 


"Un jour blanc de neige mais silencieux et lourd de chagrin."
"Le soleil lape la neige comme si c'était de la crème fraîche sur un gâteau."

"Plus Suédois que ça tu meurs !"

L'auteur : 


Journaliste et producteur pour la télévision et la radio, Stefan Casta voue une passion pour la nature et la campagne suédoises auxquelles il consacre ses chroniques et ses reportages. C'est ce même thème qui sera au centre de son oeuvre littéraire, dédiée à un public adolescent.


Les avis des autres voyageurs sont ici.
Lecture prise en compte pour le Challenge Littératures Nordiques.



4 commentaires:

  1. Oh il a l'air pas mal ce livre. Moi je pense commencer mon challenge avec un auteur Islandais! :)

    RépondreSupprimer
  2. Si tu me permets je te pique ce roman pour le challenge Nordique ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais avec plaisir, on pourra comparer nos avis comme ça !

      Supprimer

Prenez votre passeport et envoyez moi une carte postale ...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.